la danse tribale?

que signifie TRIBAL ?              

Danse apparue en Californie à la fin des années 60. Jamila Salimpour propose un spectacle de danses orientales où se mélangent danses traditionnelles et danses "cabaret" en improvisation. Puis, Masha Asher, une de ses élèves, ajoute à ce début de fusion, une esthétique particulière où larges sarouels et turban allourdi de bijoux ethniques en sont les pièces maitresses.

Côté danse, elle met en scène la troupe (organisation de l'espace scénique) et ouvre les musiques aux harmonies occidentales.  Carolena Nericcio, élève depuis l'âge de 14ans de Masha Asher, crée un nouveau concept : l'American Tribal Style. Elles codifie l'improvisation. Les costumes sont ethniques (bijoux afghans et berbères donc anciens, sagattes, jupes gypsy, turban indien sur la tête, tatouages tribaux sur le visage), la danse se pratique en communauté.

Les solistes n'existent pas. Les mouvements fusionnent la danse orientale, la danse indienne et le flamenco, des combinaisons de mouvements

L'énergie et la complicité du groupe prime sur la qualité artistique individuelle. L'ego n'a pas sa place dans cette danse.

Ce style s'est développé aux États-Unis progressivement puis a commencé à gagner l'Europe.

Ce n'est que plus récemment que le tribal fusion est apparu. La danseuse la plus emblématique de ce courant étant effectivement Rachel Brice mais il n'existe pas à proprement parlé d'un style " tribal-fusion" mais de styles. Une fusion étant par essence un métissage entre deux cultures, deux techniques, deux approches...

Les danseuses pratiquant le tribal-fusion disposent généralement d'un bagage en danse orientale égyptienne, et/ou en danse orientale tribale ATS. Elles en maitrisent un minimum les codes pour pouvoir se les réapproprier et aller au-delà, en créant notamment leurs propres styles. Le tribal-fusion est aujourd'hui un courant mêlant la danse orientale tribale (le costume évolue également vers plus de modernité) et d'autres danses telles que les danses indiennes, les danses indonésiennes, le hip-hop, le yoga, la danse contemporaine, etc...

les chorégraphies sont inspirées de divers genres musicaux. C'est dans cette diversité de styles qu'elle puise son imagination. L'effet de groupe y est très important et le côté scénique y trouve également sa place.

 

×